L'invention Yale du cylindre à goupilles

La conception la plus connue de Yale est le cylindre à goupilles

Inspiré par les Egyptiens

Des serrures similaires, avec goupilles, ont été utilisées dans l'Egypte ancienne il y a environs 4,000 ans, mais ces serrures étaient très larges (approximativement 30-60 cm de longueur) et étaient constituées principallement en bois.

Egyptian Wooden Pin Lock

Qu'est un cylindre à goupilles?

Le cylindre à goupilles est un méchanisme de fermeture qui fait usage de goupilles de différentes longueurs afin qu'elle ne s'ouvre qu'avec la bonne clé.

Le boîtier externe du cylindre à goupilles possède une ouverture cylindrique où les goupilles en métales sont logées. Afin d'ouvrir la serrure, la fiche de verrouillage doit pivoter, il ne peut que pivoter à l'aide de la bonne clé.

La conception du cylindre à goupilles est basée sur un barillet principal qui est foré de 5 à 6 gorges cylindriques. Ces gorges sont alignées près de l'un l'autre, et dans chacunes d'elles est insérées une goupille. Une goupille est constitué de deux parties, la seconde partie est une broche qui est situé au dessus de la goupille, et pousse ce dernier vers le bas à l'aide d'un très petit ressort. Le petit ressort est constamment compressé à l'intérieure de la serrure afin que la goupille soit toujours dans son état étendue.

Le cylindre à goupilles de Linus Yale Junior était très similaire à la création de son père, la différence était que son fils utilisait une clé plus petite et plate avec les bords dentelés tels que les clés que nous utilisons encore à présent. Lorsque l'on insère la clé dans la serrure, la clé pousse les goupilles du bas dans la bonne position, ce qui permet à l'utilisateur de tourner la clé et ainsi à dévérouiller le cadenas.

Le cadenas à cylindre à goupilles avec clé plate a été breveté en 1861.